FIERTÉ ET
PASSION

4 février 1862. La famille Bacardí, dirigée par Don Facundo Bacardí Masso, a acheté une distillerie à Santiago de Cuba. Ils décidèrent alors d’ignorer les règles et de concevoir leurs propres mélanges avec un procédé révolutionnaire pour préparer le rhum, qui changera à jamais la façon de produire la célèbre boisson.

LA CHAUVE-SOURIS

À Cuba, les chauves-souris portent chance. Lorsque Dona Amalia Bacardí remarqua des chauves-souris dans la distillerie, elle insista pour qu’une chauve-souris apparaisse sur chaque bouteille. Est-ce que notre petite mascotte nous a permis de survivre et de réussir contre toute attente? On ne le saura jamais, mais elle est là pour rester.

Je me pose des questions sur la chauve-souris. Je crois qu’elle vit en exil tout comme nous et qu’elle tourne autour de l’île et attend le bon moment pour retourner à la maison, et nous la suivrons.

VICTOR R ARELLANO DE SCHUEG
(MEMBRE DE LA FAMILLE BACARDÍ DE 5e GÉNÉRATION)

LES COMBATTANTS DE LA LIBERTÉ

Emilio Bacardí Moreau avait deux grands amours. Son rhum et son pays. Il a risqué sa vie pour défendre Cuba dans son combat de l’indépendance de l’Espagne. Malgré les arrestations, les emprisonnements et l’exil, il n’a jamais abandonné. Son courage a été récompensé, car à son retour il a été le premier maire démocratiquement élu de Santiago de Cuba.

Il croyait que le peuple doit jouir d’une liberté absolue de dire et d’écrire son opinion, et d’exprimer tous les points de vue qu’ils veulent.

GUILLERMO GARCIA LAY
(MEMBRE DE LA FAMILLE BACARDÍ DE 6e GÉNÉRATION)

LES FÊTARDS

1919. Les États-Unis interdissent la préparation et la vente d’alcool. Les fêtards prennent donc Cuba d’assaut, où Bacardí est déjà bien connu pour ses fêtes qui durent toute la fin de semaine.

La Havane jouit d’une vie nocturne très active, comme la célèbre boîte de nuit Tropicana. Il n’a jamais rien eu de semblable aux États-Unis.

FRANCISCO CARRERA JUSTIZ
(MEMBRE DE LA FAMILLE BACARDÍ DE 5e GÉNÉRATION)

L’EXIL

En 1960, Cuba a connu une révolution. Les actifs de l’entreprise Bacardí ont été saisis et la famille s’est exilée aux États-Unis. Ils sont arrivés avec rien. Heureusement, avec leur détermination et leur passion, ils ont recommencé à produire leur remarquable rhum.

Après notre exil de Cuba, la vie était difficile. Nous n’avions pas d’argent, pas de famille, rien du tout. Il a fallu travailler très, très fort, mais nous avons réussi.

FRANCISCO CARRERA JUSTIZ
(MEMBRE DE LA FAMILLE BACARDÍ DE 5e GÉNÉRATION)

PARTAGER AVEC DES AMIS

VISITEZ-NOUS

CASA BACARDÍ
SITGES

Venez nous voir dans notre magnifique résidence méditerranéenne de Sitges, où notre fondateur Don Facundo BACARDÍ Masso est né.

Casa
BacardÍ

Notre maison est la vôtre. Venez faire une visite, suivre un cours ou tout simplement savourer un rhum près du lac.